CBD en voiture

Quels sont les effets du CBD sur la conduite ?

Le CBD est un choix populaire pour les personnes qui souhaitent améliorer leur santé de diverses manières. Mais de nombreuses personnes s’inquiètent de la sécurité de la conduite automobile lors de l’utilisation du CBD. Nous allons explorer ici les recherches sur le CBD et la conduite automobile, et vous donner quelques conseils sur la façon de rester en sécurité tout en utilisant ce supplément populaire.

Qu’est-ce que le CBD et comment fonctionne-t-il ?

Le CBD est un cannabinoïde qui appartient à la famille. Il est, comme le THC, une substance chimique active du chanvre (il existe environ 500 cannabinoïdes différents, dont le CBD et le THC). Il est toutefois présent en moins grande quantité que le THC (entre 0,6 et 1 % contre 12 à 25 %), grâce aux améliorations apportées ces dernières années aux techniques de production.

Cependant, comme les avantages médicaux du chanvre sont de plus en plus reconnus, on développe des souches qui comprennent des quantités élevées de CBD. Il est donc possible d’acheter des graines de marijuana thérapeutique ou du chanvre bien-être (à des fins médicales) contenant plus de 6 % de CBD, ce qui est significatif… Et extrêmement inhabituel. Avec une concentration de 1 % de CBD, les consommateurs disposeront d’une quantité suffisante de CBD.

Comment le CBD affecte-t-il la conduite automobile ?

Le CBD est connu pour affecter différentes personnes de différentes manières, il est donc important d’être conscient des effets possibles avant de prendre le volant. Certaines personnes se sentent groggy ou fatiguées après avoir pris du CBD, tandis que d’autres disent se sentir plus alertes. Dans certains cas, le CBD peut augmenter le rythme cardiaque et rendre difficile la concentration. C’est pourquoi il est préférable d’éviter de conduire si vous avez pris du CBD récemment. Vous pouvez également vous sentir plus fatigué ou groggy si vous prenez du CBD et que vous buvez ensuite de l’alcool, alors parlez à votre médecin de la meilleure façon d’éviter de vous sentir somnolent.

Cela ne vaut pas la peine de mettre votre vie ou celle des autres en danger sur la route. PROTÉGEZ-VOUS ET NE CONDUISEZ PAS SOUS L’INFLUENCE DU CANNABIDIOL, MÊME SI LA DOSE EST MINIME.

Si vous choisissez de conduire, cependant, prenez des doses modestes de CBD afin de ne pas être impliqué dans un accident qui serait considéré comme un crime par la loi.

Combien de temps peut-on conduire après avoir consommé du CBD ?

Les infimes quantités de THC présentes dans le CBD (0,2 %) disparaissent généralement au bout de 6 heures environ, en moyenne. Par conséquent, il faudra attendre au moins ce laps de temps avant de conduire.

Si vous devez aller travailler pendant la journée, attendre la fin de la journée pour prendre du cannabis thérapeutique est une bonne idée.

Le CBD n’a pas été lié à des accidents de conduite majeurs. Toutefois, si vous y réagissez mal et que vous ressentez des effets indésirables, il est préférable d’éviter de conduire un véhicule.

La réglementation française, très rigide, peut vous emprisonner pour toute quantité de THC trouvée dans votre corps, et vous risquez fort d’enfreindre la loi.

Le statut juridique de l’utilisation du CBD est le suivant :

En France, les produits riches en CBD peuvent être consommés légalement si la quantité de cannabinoïdes ne dépasse pas 0,2 %.

Cette règle est sévère, et elle s’applique aussi bien au matériau qu’à l’article fini, alors faites attention à ne pas être trompé !

Les dérivés de chanvre CBD peuvent être vendus, achetés et consommés légalement, à condition de vérifier la source et la liste des composants. Par ailleurs, il est toujours interdit de fumer la fleur de CBD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.