alimentation - plaisir

Plaisir sur toute la ligne

Au restaurant, chez les amis, pendant les fêtes : quelle stratégie adopter pour concilier minceur et convivialité ?les réponses de nos spécialistes….

Surveiller votre ligne n’est pas une raison suffisante pour vous priver des plaisirs de la table et de la convivialité, nécessaire à votre équilibre mental. Tout est affaire plutôt de stratégie.

Au restaurant

Vous n’entrez plus dans votre jean et vous êtes encore invitée au restaurant sans pouvoir refuser ! Comment déjouer tous les pièges gourmands qui vous seront tendus de l’entrée au dessert ?

Les gestes clés supprimez d’emblée tout apéritif : optez au besoin pour un verre de vin, que vous finirez au cours du repas. En entrée, si vous commandez une salade, demandez la sauce à part. En plat préférez du poisson ou des fruits de mer, riches en protéines mais moins gras que la viande. Pour le pain contentez-vous d’un seul morceau. D’une façon générale, mangez lentement et buvez un verre d’eau en attendant les plats.

Petits diners entre amis

A moins de vivre en ermite, les diners entre amis sont fréquents la maison ou chez eux. Les conseils de nos experts pour profiter de ces moments de partage sans faire pencher la balance du mauvais côté.

Vous recevez….

Comme c’est vous qui choisissez, les choses sont plus faciles.

  • A l’apéritif, proposez une coupe de champagne ou un verre de vin rouge ou blanc, évitez les jus de fruits et les sodas sucrés.
  • Dans l’assiette apéro, mélangez des tomates cocktail, des radis des morceaux de légumes crus.servez-les accompagnés d’une sauce tofu. Pensez aussi aux pickles. évitez cacahuètes et autres biscuits salés.
  • En entrée, faites une salade agrémentée de pamplemousse et de morceaux de saumon fumé par exemple.
  • En plat principal. présentez une viande peu grasse ou de poisson, dans tous les cas avec des légumes. proposez du pain mais n’en prenez pas, ou un seul morceau.
  • Cote dessert, prévoyez une préparation à base de fruits (compote, salade, sorbet…)

Vous êtes invitée….

  • Si vous êtes en période de régime, ne retenez que les invitations des proches, ceux qui savent et feront donc attention de ne pas trop vous tenter.
  • Si vous sortez d’un régime, vous pouvez élargir le cercle de vos sorties. Au moins par courtoisie, goutez à chaque plat, mais servez vous une petite portion et n’y revenez pas. évitez le pain et limitez-vous à un verre ou deux de vin rouge.

Repas de fête

Réveillons, repas de famille, etc. : Il serait malvenu de vous priver des plaisirs gourmands et affectifs qui les accompagnent. En revanche, vous pouvez être vigilante avant et après, histoire de compenser les probables écarts.

Multipliez tisanes dépuratives, bouillons et the vert : il faut boire beaucoup pour favoriser l’élimination et réhydrater le corps. Complétez avec des fruits frais et des légumes. Ainsi, cet écart festif exceptionnel, aussitôt compensé, ne laissera pas de trace ! 

Rabelais disait : « se nourrir est un besoin, savoir manger est un art »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *